Quelle est la différence entre « eau de source » et « eau minérale naturelle » ?

Bouteilles-d-eau-minerale

Bonjour à tous,

Nous sommes nombreux à préférer l’eau en bouteille à l’eau du robinet. En effet, l’eau du robinet présente des résidus de médicaments divers dont nous ne pouvons clairement définir les conséquences à long terme (quel impact a, sur mon corps, l’absorption plusieurs fois par jour de résidus, mêmes infimes, de médicaments pour diabétiques ou de pilule contraceptive ?). Les articles sont nombreux, ces derniers temps, sur le sujet (voir les sources en bas d’article) et l’eau en bouteille apparaît ainsi comme une saine alternative.

Pour les sportifs fréquentant les salles de sport (entre autres), l’eau en bouteille va vraiment accompagner la séance en combattant la déshydratation et en maintenant les aptitudes physiques (pensez à boire avant, pendant et après l’effort de manière régulière). Mais savons-nous quelle eau est présente dans ces bouteilles ? Quelle est la différence entre une « eau de source » et une « eau minérale naturelle » ?

Je me suis posé cette question en comparant les étiquettes de bouteilles « premier prix » (eaux de source) et de bouteille d’eau de marque, comme Volvic ou Evian (eaux minérales naturelles), sans y trouver l’explication. Pour tous ceux qui seraient amenés à se pencher sur le sujet, voici l’explication du CNRS :

« Les dénominations « eau de source » ou « eau minérale » sont strictement réglementées en Europe.

Issues de nappes d’eaux souterraines non polluées, profondes ou protégées des rejets dus aux activités humaines, les eaux dites de source sont des eaux naturellement propres à la consommation humaine. Les seuls traitements qu’il est permis de leur appliquer, afin d’éliminer les éléments instables que sont les gaz, le fer et le manganèse, sont l’aération, la décantation et la filtration.

Les eaux naturellement gazeuses, qui contiennent du gaz carbonique dissous, peuvent également être regazéifiées avant d’être embouteillées. Ces eaux de source sont en général consommées au niveau régional car leur transport en augmenterait trop le coût. Il existe une centaine de telles sources en France.

Les eaux minérales, quant à elles, sont des eaux de source ayant des propriétés particulières : elles ont des teneurs en minéraux et en oligo-éléments susceptibles de leur conférer des vertus thérapeutiques et leur composition est stable dans le temps. Comme les eaux de source, elles ne peuvent être traitées. Une fois mises en bouteilles, ces eaux voyagent beaucoup et sont même exportées.

En France, une eau ne peut être qualifiée de minérale que si elle a été reconnue comme étant bénéfique pour la santé par l’Académie Nationale de Médecine.

Toutes les eaux minérales ne sont pas de qualité identique, puisque la qualité d’une eau brute dépend de la nature des sols dans lesquels elle a voyagé. Il existe donc autant d’eaux minérales qu’il y a de sources, soit plus d’un millier en France qui possède 70 marques d’eaux minérales. Si certaines ne sont guère plus minéralisées que les eaux de source, d’autres sont très riches en sels minéraux.

La France est aujourd’hui le deuxième consommateur mondial d’eaux minérales en bouteille après l’Italie. La consommation d’eaux minérales s’est en effet considérablement accrue ces dernières années. Une partie des consommateurs se détournerait de l’eau du robinet en raison de son goût et de son odeur, mais aussi parfois parce qu’ils n’osent plus se fier à sa qualité. »

A vous de choisir ! Et, si vous êtes adeptes des eaux en bouteille, pensez à varier les plaisirs et à boire différentes marques et différentes sources (les propriétés et apports des unes et des autres peuvent varier sensiblement).

 

Sources (sans jeu de mots):

http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doseau/decouv/potable/sourceMin.html

http://www.irbms.com/hydratation-effort

http://www.estrepublicain.fr/faits-divers/2013/05/22/verdun-penurie-d-eau-potable

http://www.rts.ch/info/regions/valais/4947681-reseau-d-eau-potable-contamine-pres-de-sierre.html (pour nos lecteurs suisses)

article contrariant : http://www.developpementdurable.com/conso/2013/05/A6637/leau-minerale-polluee-par-des-pesticides-et-medicaments.html

http://www.76actu.fr/debat-sur-la-qualite-de-leau-potable-au-havre_14481/

http://www.actu-environnement.com/ae/news/residus-medicaments-eau-un-besoin-etudes-complementaires-18525.php4

Publicités
Cet article, publié dans Nutrition, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s